Vacances

HomeVacancesSéjour en Inde : les essentiels à savoir sur les monuments phares d’Agra
Séjour en Inde : les essentiels à savoir sur les monuments phares d’Agra

Séjour en Inde : les essentiels à savoir sur les monuments phares d’Agra

L’Inde compte parmi les destinations les plus prisées en Asie. Elle plonge les voyageurs dans un tout autre univers de par ses temples et palais magnifiques, les contrastes de couleurs de ses paysages, mais aussi et surtout sa culture qui n’a rien à voir avec celle des occidents. À chaque ville, son lot de surprises ! Agra, l’ancienne capitale moghole, est une étape incontournable d’un voyage en Inde. Celle-ci abrite quelques-uns des plus beaux monuments du pays. C’est ici que vous pouvez trouver le fameux Taj Mahal et le Fort Rouge. Ces deux vestiges remarquables attirent chaque année un nombre incalculable de visiteurs. Vous trouverez ici toutes les informations nécessaires sur ces monuments emblématiques.

Le Taj Mahal : un monument incontournable d’un voyage sur le territoire indien

La visite du Taj Mahal est une étape incontournable pour tous les voyageurs qui souhaitent passer un séjour en Inde. C’est un majestueux chef-d’œuvre de l’architecture moghole qui a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il s’agit d’un monument funéraire construit entre 1631 et 1653 sous l’ordre de l’empereur Shah Jahan. Cette magnifique architecture, implantée au cœur d’un grand jardin de près de 17 ha, est fabriquée en marbre blanc finement ciselé. Le dôme central s’élève à plus de 55 mètres de haut. À l’intérieur, vous pouvez trouver deux grandes mosquées, ainsi que 3 bâtiments de briques rouges. On y trouve aussi des tombeaux magnifiquement décorés abritant les corps de Mumtaz Mahal et de Shah Jahan.
D’après la légende, le Taj Mahal a été construit par l’empereur Shah Jahan à la mémoire de son épouse Mumtaz Mahal, morte en 1631 lors de l’accouchement de son enfant. Après la mort de cette dernière, l’empereur a décidé d’ériger une tombe à la hauteur de l’amour qu’il ressentait pour sa femme. Il décida alors de convoquer le plus grand architecte du pays. L’empereur a décidé de tuer la femme de celui-ci pour qu’il puisse ressentir la même douleur que lui, et ainsi construire un monument digne de leur amour. C’est ainsi qu’est né le fameux Taj Mahal, l’une des sept nouvelles merveilles du monde.
Le Taj Mahal est ouvert au public du lundi au jeudi et du samedi au dimanche, de 6 h à 19 h. Le site est fermé tous les vendredis. Si vous comptez visiter ce monument, il est conseillé de vous y rendre très tôt, avant l’ouverture. Ainsi, vous pouvez admirer la beauté du lieu sans trop de monde. L’entrée sur le site est de 750 roupies, environ 11 €. Les moins de 15 ans sont gratuits.

Le Fort Rouge : un véritable petit joyau à Agra

À seulement quelques pas des jardins du Taj Mahal se dresse le Fort Rouge, un autre monument phare de la ville d’Agra classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1983. Ce vestige historique compte parmi les plus grands forts de l’Inde, couvrant une superficie totale de près de 38 ha. La construction de ce fort historique remonte au 16e siècle, durant le règne de l’empereur moghol Akbar. Le fort d’Agra abrite à l’intérieur la ville impériale. Vous y trouverez le gigantesque palais de marbre de Jahangir, également appelé Khas Mahal, ainsi que de très belles mosquées, des salles d’audience…
D’après l’histoire, l’empereur Shah Jahan a passé les derniers jours de sa vie dans ce fort. Celui-ci a été emprisonné par son fils pour que ce dernier puisse devenir le nouveau souverain. Il demanda d’être emprisonné dans une pièce où il pourrait voir le tombeau de sa femme (le Taj Mahal). L’empereur Shah Jahan était mort dans le Muasammam Burj, une grande tour avec un balcon qui offre une vue magnifique sur le Taj Mahal.
Le Fort Rouge se visite tous les jours. Pour visiter ce monument historique, vous devez payer 250 roupies. À cela s’ajoutent 50 roupies de taxe si vous n’avez pas visité le Taj Mahal avant le fort. Les moins de 15 ans sont gratuits.

Frédérique Beauchesne Administrator

Leave a comment